Fondée en 1945 à La Chaux-de-Fonds, par Messieurs Albert et Eric Grandjean l'entreprise familiale commence par faire de la gravure sur les ébauches horlogères au moyen de quelques pantographes.

Quelques années plus tard, des presses sont achetées pour l'étampage et la fabrication de boîtes de montres.

L'activité est alors en constante augmentation pour la société Grandjean S.A., elle atteint ainsi le point culminant de son histoire dans les années 1970 avec un effectif d'environ 120 collaborateurs.

En 1981, les deux frères se séparent pour continuer indépendamment. C'est cette même année que M. Albert Grandjean reprend la direction du département de gravure et crée dans le même temps l'entité connue à ce jour, Gravelec S.A.

Elle offrira à ses  clients une gamme complète de techniques de gravure et redéveloppera son fonctionnement interne à partir d'un noyau d'une quinzaine de personnes.

En 1996, après une période de conjoncture difficile, Albert Grandjean prend une retraite méritée. Son fils Denis Grandjean lui succède à la direction technique, de même que sa fille, Eliane Magnin à la direction commerciale.

Suite au décès de son frère, Eliane Magnin, reprend seule les rennes de Gravelec en 2003.

Elle continue, jusqu'à ce jour, d'assurer la bonne marche de l'entreprise, en investissant dans les techniques nouvelles, tout en gardant à l'esprit, les bases fondatrices et le caractère familial de la société.

Depuis 2009, elle peut désormais compter sur la collaboration de la troisième génération en intégrant peu à peu ses enfants au personnel de la société.